Scénariste, un travail de perpétuelle adaptation

Adapter une pièce de théâtre à succès à l’écran est loin d’être un exercice évident. Pour « Le Siège Renault », le scénariste Benjamin Morgaine vous ouvre les portes du tournage de « Brillantissime » et se confie à Laurent Weil sur la manière dont, lui, a dû s’adapter. Benjamin Morgaine – connu du grand public pour avoir prêté sa plume aux blagues potaches du « Morning Live », à l’écriture des « Tuches 2 » ou encore aux sketchs des « Guignols » –, embarque Laurent Weil pour une petite visite guidée improvisée du plateau qui laisse place à l’échange.

Scénarist1

Le travail du scénariste est central dans la conception d’un film. C’est lui qui pose les bases, construit l’intrigue, développe les personnages et leurs dialogues. Maître dans l’art de trouver les bonnes répliques et les bons mots, Benjamin confie s’être retrouvé à écrire d’une manière différente sur ce long métrage. Lorsqu’il est recruté par la réalisatrice, Michèle Laroque, pour développer le scénario, les bases sont déjà posées puisqu’il s’agit de l’adaptation d’une pièce de théâtre à succès. Benjamin a donc dû s’adapter.

Scénarist_Site2

Pour développer les personnages et les dialogues, ses échanges avec Michèle Laroque se sont visiblement avérés précieux. « Michèle est également coscénariste, comme le rappelle Benjamin. Et quand c’est amené par quelqu’un qui a une vision aussi précise, comme elle a pu l’avoir sur ce film, c’est appréciable. » « Brillantissime » nous offre une équipe de scénaristes inédite et pétillante dont nous avons hâte de découvrir le résultat en salle dès le mercredi 17 janvier 2018.