De l’or au bout des doigts… de pieds

Frédéric Michalak, demi d’ouverture, est mondialement connu pour être l’un des plus grands marqueurs de l’histoire du rugby. Décryptage du geste qui a fait au fil des années sa renommée mondiale : la pénalité.

Pénalité, Michalak

De spécialiste à recordman, il n’y a qu’un pas qu’aura su transformer Frédéric Michalak. Comme ce soir du 1er Octobre 2015 face au Canada, en Coupe du Monde, où il réalise un sans faute sur les pénalités (6/6). Une performance au Milton Keynes Stadium qui lui permet d’atteindre la barre des 136 points marqués en Coupe du Monde et de dépasser Thierry Lacroix (124 pts). La prestation du « Magical Frédéric Michalak », à l’instar du titre du Times, lui vaudra les éloges de la presse anglaise pourtant habituellement peu tendre avec le XV de France.

Même après 20 ans de carrière…chaque tir est unique et propre à chaque match.
Michalak

Pour le programme Le Siège Renault, Frédéric dissèque chaque étape d’une pénalité. Le plus individuel des gestes de rugby et l’un des plus importants pour mener un collectif à la victoire.